CLSM « 94 »

DATE DE PUBLICATION

2018

TYPE

Conseil local de santé mentale,

Groupe logement pour les mairies de Choisy le roi, Villeneuve le roi, Orly

NOM

Mairie de Choisy le roi – Service communal d’hygiène et de santé et Service logement

Contact : Mme Girard / 0178684007 / virginie.girard@choisyleroi.fr

LOCALISATION

Val de Marne

Hôtel de ville / Place Gabriel Péri / 94607 CHOISY LE ROI Cedex

OBJECTIFS

Éviter les expulsions

Attribuer un logement définitif

ORIGINE DU DISPOSITIF

Réflexion de l’UNAFAM 94 et du CMP

DATE DE MISE EN OEUVRE

2005

PROFESSIONNELS IMPLIQUES

Psychologue – coordinatrice : Mme Capretti / 0148924175

Responsable logement mairie : Mme Girard / 0178684007

Éducatrice CMP centre de crise : Mme Boulingrin / 0148921265

PUBLIC VISE

Personnes vivant avec des troubles psychiques

CAPACITE D'ACCUEIL

Pas vraiment de quota. Pour l’instant on reste sur des petits chiffres (4 personnes concernées). Peu de logements sont disponibles.

DESCRIPTIF DU DISPOSITIF

Concertation locale :

Dans le cadre du CLSM, réunion de partenaires : CMP, hôpital, centre de crise, mairie, bailleurs, SAVS, association d’insertion par le logement spécialisée handicap psychique, UNAFAM, pour évoquer la situation et prendre les décisions adéquates en termes d’entrée dans un logement, de relogement, d’accompagnement, de logement accompagné, de bail glissant, de soins, de relogement par travaux, de sortie de foyer, de décohabitation, etc.…

Ce groupe a donné l’idée au groupe Valophis d’une mission en vue d’établir des relations sur le département entre le bailleur et les services de soins psychiatriques en 2011

Les 3F proposent des logements d’insertion aux associations partenaires (association issue du CMP compris)

Organisation administrative :

  • Conventions entre partenaires (hôpital, CMP, Valophis habitat, 3F, résidence accueil, SAVS) association d’insertion dans le cadre de dispositifs stratégiques et d’évaluation des situations,
  • Charte de confidentialité, secret professionnel partagé, etc.…
  • Chacun propose sa situation quelques jours avant la réunion, discussion, proposition,
  • Répartition des tâches pour l’installation, le suivi à l’autonomie, le soin soit par le CMP, soit CMP et SAVS ou le service d’accompagnement par le logement en respectant les relations créées antérieurement,
  • Suivi de la situation dans la durée,

Liens entre les différents services régulièrement autour de la personne relogée ou à reloger.

FINANCEMENT

Conventions dans le cadre de la politique de la ville

Conventions avec l’hôpital dans le cadre de quelques relogements par an

Salaire coordinatrice du CLSM : ½ mairie, ½ ARS

POINTS DE VIGILANCE

Nécessité d’une implication pérenne de la Ville

EVALUATION

Les partenaires ont peu changé depuis 12 ans, aussi une grande confiance s’est instaurée.

La présence sur la ville d’une résidence accueil permet de mieux ajuster la réponse au besoin.

REPRODUCTIBILITE

En fonction de la politique de logement envisagée sur la ville.

LE POINT DE VUE DE L'UNAFAM

Il s’agit d’un exemple de partenariat créé dans le cadre d’un Conseil local de Santé Mentale qui aboutit à trouver des solutions concrètes aux problèmes de logement pour les personnes vivant avec des troubles psychiques.