Association Santé Mentale du 20ème arrondissement

DATE DE PUBLICATION

2018

TYPE

Appartements associatifs à visée thérapeutique.

NOM

Association Santé Mentale du 20ème arrondissement

(ASM 20)

LOCALISATION

PARIS 20ème arrondissement

1-3 rue Frédérick Lemaître 75020 PARIS

Contact : Axel Gauthier Tél : 01.43.79.63.55

OBJECTIFS

Soins de réadaptation par le logement – Réhabilitation

Rétablissement

ORIGINE DU DISPOSITIF

Constat de la nécessité, pour les patients de 3 secteurs psychiatriques de Maison Blanche, de leur permettre de se réadapter à une vie plus autonome après une période de soins intensifs.

DATE DE MISE EN OEUVRE

2005

PROFESSIONNELS IMPLIQUES

Equipe appartements (infirmiers, psychologue, médecin, cadre de santé) = 6 + 1 assistante sociale + 4 bénévoles

PUBLIC VISE

Personnes vivant avec des psychoses sévères sortant d’hospitalisation ou d’un séjour en post‑cure, et souvent sous protection juridique.

CAPACITE D'ACCUEIL

16 personnes dans 7 appartements.

DESCRIPTIF DU DISPOSITIF

Organisation administrative :

Admission :

  • candidature adressée par un médecin des 3 secteurs psychiatriques de Maison Blanche
  • évaluation par l’équipe appartements
  • présentation des autres résidents et de l’appartement
  • signature des contrats de résidence et thérapeutique
  • entrée dans l’appartement
  • accompagnement de l’équipe appartement + ASM 20 + équipe de santé mentale (secteurs)

 

Plusieurs modes de sortie du dispositif :

  • non adaptation du résident et réorientation
  • réalisation du projet (logement autonome ou autre)
  • transgression et rupture de contrat

 

Activités logement

Il est question de réaliser sur un temps limité (périodes de 6 mois renouvelables) un travail de soins de réadaptation qui doit dans les cas favorables permettre une plus grande autonomie et des possibilités nouvelles d’insertion sociale et professionnelle. L’équipe soignante utilise la médiation du logement, le logement comme outil thérapeutique pour favoriser l’évolution des personnes qui sont confrontées à un environnement nouveau et des responsabilités nouvelles. L’accompagnement concerne les tâches de la vie quotidienne et de la vie sociale. L’objectif est de permettre aux résidents d’améliorer leurs capacités aussi bien relationnelles que cognitives, on vise les habiletés sociales mais aussi les habiletés pratiques dans la vie domestique par des

apprentissages adaptés.

 

Les résidents sont amenés à s’engager dans un contrat de soins avec l’équipe thérapeutique mais aussi un contrat d’hébergement avec l’ASM 20. Cette stratégie nécessite des personnes concernées des ressources suffisantes pour régler leur loyer.

 

L’objectif est d’aider le résident à gérer ses symptômes et d’utiliser ses propres ressources pour accéder à un logement dans le parc public ou un hébergement adapté et ce avec le concours des partenaires médicosociaux.

L’ASM 20 a le souci de maintenir ces logements en bon état et a poursuivi des rénovations, en particulier dans deux logements début 2014.

 

Activités prêts d’argent

C’est la dimension solidarité qui s’exerce pour des personnes très démunies, en général des personnes hospitalisées dans des conditions de grande précarité, soit du fait de l’importance de la pathologie destructrice soit du fait de leur isolement social et familial, soit du fait de l’indisponibilité des services tutélaires.

 

Activités partenariales de réseau :

L’ASM 20 participe activement au Conseil local de santé mentale du 20ème depuis la première journée du CLSM du 17 juin 2010. Actuellement et depuis deux ans les réflexions du CLSM portent sur « logement et hébergement ». C’est la possibilité pour notre association de faire reconnaitre les situations particulières des personnes qui souffrent de troubles psychiques sévères et leurs difficultés spécifiques pour accéder à un logement de droit commun sans un accompagnement thérapeutique et un réseau sanitaire et social bien coordonné.

L’ASM 20 organise également des actions de formation sur des thèmes de santé mentale pour des partenaires du médicosocial, en particulier pour des personnels du bailleur social ICF, pour des salariés de l’association tutélaire Ariane Falret

Chaque année l’ASM 20 organise à la mairie du 20ème un débat ouvert au public dans le cadre de la SISM.

 

Activités pour la participation associative des résidents

Depuis 2010 l’ASM 20 travaille pour favoriser la participation des résidents à la vie associative. Après quelques rencontres conviviales fréquentées par plus de la moitié des résidents ceux-ci ont pu participer aux AG et actuellement une résidente est membre du CA. Tous les bénéficiaires des actions de l’association sont obligatoirement adhérents avec cotisation à 1 euro. Cette dimension demande encore beaucoup d’efforts de mobilisation et le projet de film peut participer à favoriser cette participation.

FINANCEMENT

L’ASM 20 perçoit une subvention de l’Etablissement MAISON BLANCHE
Les résidents participent aux frais de loyers et aux charges.

POINTS DE VIGILANCE

S’assurer que les personnes puissent vivre en logement collectif

Difficultés à trouver des bénévoles pour faire vivre l’association support du dispositif.

EVALUATION

Satisfaction des usagers Voir le film réalisé « un toit pour soi ».

REPRODUCTIBILITE

Possible si accord des équipes de santé mentale et des directions.

LE POINT DE VUE DE L'UNAFAM

Il s’agit d’une initiative directement issue de la psychiatrie qui permet aux patients de franchir une nouvelle étape vers la réhabilitation psychosociale. L’approche associative permet d’apporter de la souplesse à la gestion du dispositif.