Association Ensemble – (54)

DATE DE PUBLICATION

2018

TYPE

Appartements associatifs / Intermédiation locative

NOM

Association Ensemble – (54)

Siège : 1 rue du Dr Archambault 54521 LAXOU

Contact : Tel : 03 83 92 50 20 / 06 43 79 18 20

LOCALISATION

Meurthe et Moselle

Grand NANCY – Lunéville – Pont à Mousson – Saint Nicolas de Port

OBJECTIFS

Permettre l’accès et le maintien dans un logement autonome par l’intermédiation locative, des personnes vivant avec des troubles psychiques.

ORIGINE DU DISPOSITIF

A l’origine création d’alternatives à l’hospitalisation et mise en place d’accompagnement des personnes dans la Cité. Lien étroit avec les équipes de soins du CPN (Hôpital – Centre psychothérapique de Nancy).

DATE DE MISE EN OEUVRE

Association créée en 1981 au départ pour organiser l’activité de loisirs des patients de l’hôpital.

Association qui a évolué par étapes pour se consacrer à l’accès au logement, à l’accompagnement dans le logement, à la reprise et au maintien des liens sociaux et d’entraide, à une meilleure gestion de sa santé.

En 1989, orientation vers le logement et ouverture à des publics non exclusivement issus de l’hôpital, avec une volonté d’accompagnement global et cohérent des personnes.

PROFESSIONNELS IMPLIQUES

L’association compte au total 40 salariés.

Pour les appartements associatifs, 4 salariés (3 ETP) sont directement impliqués soit :

  • Une chargée de gestion locative (1ETP)
  • Une assistante administrative et de gestion locative (0.6 ETP)
  • Une aide comptable (0.6 ETP)
  • Un accompagnateur logement chargé d’effectuer les menus réparations au sein des logements (0.86 ETP)

L’accompagnement « soin » et voire social est assuré par les équipes de CPN (hôpital).

PUBLIC VISE

Personnes majeures patientes du CPN vivant avec des troubles psychiques, dont la maladie est stabilisée et qui bénéficient d’un suivi médical, thérapeutique, voire social.

CAPACITE D'ACCUEIL

177 places, réparties sur les 4 territoires et proposant différentes formes de logements, pour s’adapter aux besoins des résidents.

Trois types de logements :

  • d’urgence (6 mois),
  • de transition (2 ans),
  • à durée indéterminée.

Ils peuvent être collectifs en colocation, individuels regroupés dans un même immeuble ou individuels en diffus.

DESCRIPTIF DU DISPOSITIF

L’association est locataire de logements dépendant de bailleurs sociaux, de bailleurs privés, d’agences gestionnaires. Agrément préfectoral au titre de l’intermédiation locative.

Les résidents signent un contrat de sous-location.

 

L’accompagnement porte sur :

  • L’assistance dans l’accès au logement : aide à la formalisation des besoins, mise en relation avec les bailleurs privés/publics et les agences gestionnaires ;

La sécurisation de l’entrée et du séjour dans le logement : établissement des contrats dans le cadre de l’intermédiation locative, accompagnement à l’entrée dans le logement, médiation avec

  • le voisinage, établissement des états des lieux, suivi des consommations de fluides, assistance technique et maintenance des appartements, investissement du cadre de vie ;
  • La gestion et le suivi administratif du dispositif : établissement des dossiers de demande d’aide au logement, paiement des loyers aux bailleurs et encaissement des loyers des locataires ;
  • L’accompagnement lors de la sortie du dispositif

La durée est limitée à 6 mois pour les appartements d’urgence et 2 ans pour les appartements de transition. Pour les autres logements, le contrat de sous-location est conclu pour une durée indéterminée.

FINANCEMENT

Le dispositif est financé par :

  • Les loyers des résidents et la facturation des interventions de l’accompagnateur logement
  • Une subvention du CPN (Hôpital)

Une subvention de la CAF au titre de l’Allocation Logement Temporaire pour les appartements d’urgence.

POINTS DE VIGILANCE

Fragilité économique du dispositif : impayés, vacances de logement, nécessité de rénover certains logements,….

Autres possibilités de partenariats réduites en raison de l’orientation des personnes uniquement par le CPN.

EVALUATION

L’association est très soucieuse de la bonne information des usagers et de leur participation.

REPRODUCTIBILITE

Oui, à condition de trouver des financements pérennes.

LE POINT DE VUE DE L'UNAFAM

Dispositif intéressant par la diversité des logements offerts et des territoires couverts.

Les personnes entrant dans ce dispositif sont celles qui sont présentées par l’hôpital. C’est le poids de l’histoire (association issue de l’hôpital).

 

La difficulté de maintenir ce dispositif semble résider dans son équilibre financier. Sans doute,

l’association devrait-elle diversifier ses recrutements et ses partenariats financiers.