Association l’Etape « 44 »

DATE DE PUBLICATION

2018

TYPE

Foyer de vie éclaté dans différents quartiers de la ville

NOM

Association l’Etape – Centre d’habitat

Directeur : Thierry JOUTARD

Contact : Tel : 02 40 14 43 38

LOCALISATION

NANTES (Loire-Atlantique)

291 route de Sainte-Luce 44300 NANTES

Tel : 02 40 14 43 38

OBJECTIFS

Offrir différentes formes de logement pour une meilleure insertion dans la cité. Accès au droit commun. Accès à la vie sociale ordinaire.

ORIGINE DU DISPOSITIF

Séparation d’un CAT et d’un foyer

DATE DE MISE EN OEUVRE

1988

PROFESSIONNELS IMPLIQUES

50 ETP

Directeur, Personnel administratif, éducateurs spécialisés, moniteurs éducateurs, chefs de service, etc.

PUBLIC VISE

Personnes ayant des troubles psychiques, des troubles du comportement, des déficiences intellectuelles, des séquelles de traumatisme crânien.

 La majeure partie des personnes travaillent.

CAPACITE D'ACCUEIL

200 personnes dont 70 % ont des troubles psychiques.

DESCRIPTIF DU DISPOSITIF

Organisation administrative :

1 – Décision d’orientation de la MDPH

2 – Rencontre avec les équipes pour que la personne précise son choix : logement ordinaire, foyer, etc.

3 – Commission d’admission pour validation de la demande

4 – Affectation d’un logement selon les modalités d’accompagnement nécessaires :

  • Appartements ordinaires en sous-location (tous les intéressés travaillent)
  • Foyers (idem)
  • Domicile d’origine (les intéressés ne travaillent pas)

Liste d’attente : de 1 à 3 ans en fonction du type de logement

Accompagnement :

Dispositif à la carte : logements ordinaires, petits foyers avec accompagnement, accompagnement dans des logements particuliers, ceci en fonction des besoins.

Il peut y avoir un accompagnement léger ou un accompagnement contenant.

On peut bouger dans le dispositif. La fluidité des parcours est favorisée.

FINANCEMENT

Prix de journée variant de 62 € à 100 € selon la formule. Prise en charge par le Conseil Départemental

POINTS DE VIGILANCE

Solutions à trouver pour les personnes vieillissantes qui ne peuvent pas être maintenues dans leur logement.

EVALUATION

La file d’attente de 1 à 3 ans suppose que le dispositif est recherché.

REPRODUCTIBILITE

Oui, si accord du Conseil Départemental ;

LE POINT DE VUE DE L'UNAFAM

Dispositif ancien qui a pu évoluer et se consolider au fil du temps.

Dispositif remarquable dont l’ampleur permet de créer des passerelles entre les différents types de logements et d’accompagnements et ainsi, de mieux s’adapter aux besoins des personnes.