Clubhouse Paris

DATE DE PUBLICATION

2018

TYPE

Clubhouse – Association loi 1901

NOM

Clubhouse Paris

LOCALISATION

7 rue de Lunéville – 75019 Paris

01 71 37 30 18 – paris@clubhousefrance.org

ACTEURS

un directeur

et 4 salariés

DATE DE MISE EN OEUVRE

novembre 2011

CIBLE / OBJECTIFS

Accueil et accompagnement dans la réinsertion socioprofessionnelle de personnes souffrant de troubles psychiques

NOMBRE DE PERSONNES HANDICAPEES

93 membres inscrits actuellement, tous handicapés psychiques

Fréquentation : environ 50 membres par mois, 15 à 20 membres par jour. 35 à 40 à terme.

DESCRIPTION DETAILLEE DU DISPOSITIF

OBJECTIF : ETRE ACTEUR DE SON RETABLISSEMENT ET DE SA REINSERTION, EN REPRENNANT CONFIANCE EN SES COMPETENCES ET EN LES METTANT EN OEUVRE AU SEIN D’UN COLLECTIF

 

Fonctionnement

C’est un lieu de « travail » au sens large, et de vie professionnelle assimilable à une petite entreprise, sans le stress, basé sur le volontariat et l’envie du membre

Principe de cogestion du lieu entre les membres et les salariés appelés « Staff » : du nettoyage des toilettes à l’animation d’atelier en passant par l’accueil et le travail administratif.

Principe de liberté de venir, et ce, sans limite de temps : on peut revenir au Clubhouse quand on en a besoin, par exemple en cas de rechute ou de difficultés professionnelles ou personnelles.

Pas d’engagement à court ou long terme.

Période d’accueil d’1 mois avant l’admission comme membre.

 

Organisation

1. Le vendredi matin, réunion hebdomadaire qui définit le programme de la semaine à venir avec comme principe : écouter, formuler, décider ensemble.

 

2. Travail en atelier par demi-journée :

    • Atelier Bénévolat : monter des projets de travail comme bénévole dans diverses associations
    • Ateliers Droits et demandes : informer les membres et leur permettre de faire valoir leurs droits
    • Atelier Coaching : avec l’aide d’un coach bénévole
    • Focus Membre : accompagnement collectif pour aider les membres à mettre en mots son projet mais également à les aider à restituer ce que le groupe a apporté
    • Suivi individuel : chacun choisit un membre référent adhérent du club et un salarié référent avec en principe un point mensuel
    • Atelier Emploi (mercredi matin) : outils indispensables à la recherche d’emploi, CV, préparer un entretien de stage ou d’embauche…

3.  Rencontres avec l’Extérieur qui ont lieu soit dans les locaux, soit ailleurs :

    • Avec des experts de l’insertion : Cap Emploi, UNIRH, Centre de Bilan de compétences…
    • Avec des entreprises et institutions publiques partenaires
    • Opérations de sensibilisation aux troubles psychiques dans les entreprises, sous forme de modules d’1 heure ou de demi-journée avec deux intervenants « pro » et une ou deux personnes concernées par la maladie

4. Stage en entreprise : stage PMSMP (Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel) d’un mois, éventuellement renouvelable. Stage soumis à la signature d’une convention avec Pôle Emploi.

Pour la recherche du stage, elle se fait soit par le membre lui-même, soit par le Clubhouse – toujours avec le membre – parmi ses partenaires.

 

5.  Suivi dans la durée avec l’entreprise et/ou le membre et/ou le Clubhouse

Le principe est de proposer un suivi pour le membre et pour l’entreprise, en leur proposant la présence d’un tiers qui connait bien le membre et qui est en lien avec l’entreprise. Il se fait au cas par cas, en fonction de la demande et de ce qui est souhaitable: suivi hebdomadaire ou mensuel ou autre, point à 3 ou autre, RDV téléphonique ou parfois sur place…

 

Résultat

Chaque année, 30% des membres sont en réinsertion professionnelle, au sens large : CDD, CDI, Stage, formation ou bénévolat significatif (en 2014, 26 membres).

Toute forme d’expérience est importante pour le membre qui reprend alors confiance en lui et qui apprend à se connaitre dans le milieu de l’entreprise. Il peut donc s’appuyer sur un ou plusieurs stages pour postuler à un poste CDD ou CDI dans une autre entreprise.

Une majorité travaillent dans la durée, mais une partie est « tournante », les membres ayant ainsi acquis des expériences professionnelles/formation, reviennent au Clubhouse et se remettent à la recherche de travail.

AVIS DES PROFESSIONNELS

Avis des bénéficiaires:

Les 3 interviewés trouvent que cela les aide énormément à reprendre confiance en eux. Ils ont fait tantôt du petit bénévolat, tantôt des stages, tantôt des CDD.

Sensibles au travail à temps partiel

 

Avis de l’Unafam :

Cette formule est intéressante car elle se situe entre le GEM, l’ESAT, l’EA ou l’entreprise.

LIMITES

Limites/fréquentation Clubhouse:

Le seul risque est que le membre qui serait capable de travailler en entreprise se sente trop bien dans le Clubhouse et diffère toute recherche active d’emploi de peur d’affronter un stress trop important.

 

Limites/Insertion en milieu ordinaire :

Liées à l’entreprise : difficultés de « l’autre regard « par méconnaissance des troubles psychiques et du maintien dans l’emploi.

Liées au membre : difficultés liées à la peur/l’appréhension et au passage à l’acte entre l’envie et la réalité.

 

REPRODUCTIBILITE

 

Oui, il existe 330 clubhouses dont 200 aux USA/Canada et 80 en Europe.

Un seul en France