Association ARI – Service Ari Insertion

DATE DE PUBLICATION

2018

TYPE

Association Insertion (Prestation Ponctuelle Spécifique – prestataire Agefiph)

NOM

Association ARI – Service Ari Insertion

LOCALISATION

71 rue des Vivants – 33100 Bordeaux Bastide

7 rue des Héros de la Résistance – 47000 Agen

35 rue Fonbalquine – 24100 Bergerac

ACTEURS

1 directeur : 0.80 etp, 1 chef de service : 1 etp, 4 psychologues (1.79 etp), 4 chargés d’insertion (3 etp), 1 secrétaire (0.5 etp), 1 comptable (0.20 etp)

DATE DE MISE EN OEUVRE

1996 pour Ari Insertion, 2012 pour le PPS Handicap Psychique sur les départements 33, 47 et 24.

CIBLE / OBJECTIFS

Le service ARI Insertion propose des prestations s’adressant à des personnes en situation de handicap psychique et bénéficiaires de la Loi du 11 février 2005, ou en voie de le devenir. Il intervient à la demande d’organismes prescripteurs de placement, d’insertion et de maintien en emploi (Pôle Emploi, Cap Emploi, Mission Locale, Médecine du Travail et Service d’Appui au Maintien), et en complémentarité des opérateurs qui ont à charge le parcours d’insertion ou de maintien.

 

Dès lors, que le référent de parcours identifie des difficultés d’ordre psychique et valide la pertinence du concours, ARI Insertion propose un appui spécifique qui consiste en un accompagnement adapté pour les personnes en situation de handicap psychique afin de renforcer leur insertion en milieu ordinaire.

NOMBRE DE PERSONNES HANDICAPEES

560 à 630 personnes en situation de handicap psychique sur les trois départements

(en 2014, 91 sur le 24, 103 sur le 47, 369 sur le 33)

DESCRIPTION DETAILLEE DU DISPOSITIF

Ari Insertion propose plusieurs prestations en direction de demandeurs d’emploi en situation de handicap psychique, afin de contribuer à l’élaboration de leur parcours professionnel, et de salariés d’entreprises ou d’agents de la fonction publique qui connaissent des difficultés sur leur poste de travail en raison des retentissements de leur handicap (maintien dans l’emploi). Ari Insertion ne peut intervenir que sur prescription des divers référents de parcours d’insertion reconnus (Cap Emploi, Pôle Emploi, Missions Locales, Sameth, Médecine du travail), partenaires habilités par l’Agefiph (financeur du dispositif PPS).

 

Les missions

ARI Insertion intervient en sollicitant la libre adhésion des bénéficiaires pour :

  • Repérer avec la personne les ressources dont elle dispose et les contraintes auxquelles elle est confrontée
  • Lui permettre de se positionner par rapport à son projet professionnel
  • Evaluer la faisabilité des démarches pour accéder à l’emploi ou à la formation en repérant les retentissements du handicap
  • Accompagner la construction d’un projet professionnel en adéquation avec les contraintes du handicap
  • Soutenir la recherche d’emploi et l’intégration sur un poste de travail ou dans un organisme de formation
  • Concourir à identifier les moyens de compensation du handicap en emploi ou en formation
  • Venir en appui à la personne et à l’employeur dans le cadre d’un projet de reclassement ou de maintien dans l’emploi.

 

A qui s’adressent ces services ?

 

  • Aux demandeurs d’emploi, sont reçues des personnes
  • en situation de handicap psychique
  • ayant une reconnaissance travailleur handicapé notifiée par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) ou un autre titre pension d’invalidité, rente accident du travail, etc.  
  • Aux salariés d’entreprises ou agents de la fonction publique qui connaissent des difficultés sur leur poste de travail en raison des retentissements de leur handicap. Intervention alors sur demande du SAMETH (Service d’appui et maintien en emploi de travailleurs handicapés) financé par l’Agefiph.

Combien de temps dure un accompagnement ?

Cela dépend des situations et surtout des besoins identifiés. A partir du premier accueil, si la personne adhère au principe d’accompagnement par le service, la phase d’évaluation peut durer entre 1 et 3 mois.

A la suite de cette phase d’évaluation, si la personne le souhaite et en accord avec le référent de parcours, un accompagnement à l’élaboration du projet professionnel peut être envisagé. Il peut durer jusqu’à 9 mois.

 

Qui intervient dans l’accompagnement ?

L’équipe d’Ari Insertion est composée de psychologues et de chargés d’insertion. Chaque personne rencontre un psychologue lors de la phase d’évaluation et un chargé d’insertion dédié tout au long du parcours.

Les informations qui seront communiquées resteront confidentielles. Seuls les éléments tels que les potentiels et les limitations de santé liées aux conséquences du handicap seront communiqués, avec l’accord de la personne.

 

Comment être accompagné par ARI Insertion ?

Pour les demandeurs d’emploi, reconnus travailleurs handicapés, le Pôle Emploi, la Mission Locale ou le Cap Emploi évaluent si l’accompagnement peut être utile au parcours de la personne. Est adressé alors une fiche de prescription. La personne doit ensuite prendre contact. Le conseiller qui l’a envoyée reste le référent tout au long du parcours. Des échanges réguliers sont organisés entre ARI Insertion et ce référent.

Pour les personnes en emploi, il est possible de solliciter le Médecin du Travail qui pourra alors, s’il juge la situation appropriée, solliciter l’employeur et le SAMETH.

 

Fonctionnement et prestations

1er accueil individuel

  • Présentation du service
  • Echanges sur les attentes exprimées par rapport à l’emploi

Evaluation

  • Faire le point sur le parcours, les retentissements du handicap et les potentiels

Appui à l’élaboration et à la validation du projet professionnel

  • Définir des pistes d’orientation, tenant compte des compétences, des capacités et des restrictions
  • Permettre à la personne de valider son projet ou de le réajuster
  • Favoriser l’autonomie dans la recherche de formation et/ou d’emploi

Appui à l’intégration en entreprise ou en formation / Appui conseil au maintien en emploi

  • Préparer l’intégration en emploi avec l’employeur
  • Sensibiliser si besoin le collectif de travail

Proposer des moyens de compensation (aménagements horaires, médiation, etc.)

AVIS DES BENEFICIAIRES

L’Unafam Aquitaine a des retours positifs de ces accompagnements. Ils permettent aux personnes en situation d’handicap psychique de se maintenir dans l’emploi ou de s’insérer professionnellement

EXPERIMENTATION

Projet « L’emploi d’abord »

Face à certains constats, ARI Insertion expérimente du 01/01/2015 au 31/12/2016 une méthodologie différente de ses pratiques habituelles d’accompagnement vers l’emploi, afin d’en évaluer les impacts, les forces et les faiblesses.

De diachronique, l’accompagnement des personnes en situation de handicap psychique vers l’emploi doit devenir synchronique : la mise au travail doit être concomitante aux autres dimensions de leur prise en charge (sanitaire, médico-sociale, etc.) et non plus être l’aboutissement des multiples démarches réalisées en amont.

Cette méthodologie de « Job coaching » ou « emploi accompagné » s’inspire d’expériences au Québec, en Europe et en France. Elle comprend deux phases : rencontre et mise en situation de travail, puis accompagnement dans l’emploi du salarié et de l’employeur.

Une Coordinatrice/Chargée de prospection et un Chargé de maintien/ergonome suivent une quarantaine de personnes dont 20 en emploi