Alpes Insertion / Fontaine Insertion

DATE DE PUBLICATION

2018

TYPE

Section d’évaluation située au sein d’un établissement gérant un ESAT et une entreprise adaptée

NOM

Alpes Insertion / Fontaine Insertion

LOCALISATION

86 Boulevard Joliot Curie

38600 Fontaine

Tel : 04 76 26 04 83

ACTEURS

2 ETP éducateurs techniques pour la section d’évaluation

1 responsable de service

1 Psychologue – 1 Assistant social

Temps de psychiatre

DATE DE MISE EN OEUVRE

Création de la section d’évaluation en 1990

CIBLE / OBJECTIFS

Lieu de stage pour évaluer les capacités de travail et d’adaptation à un environnement socio professionnel

Temps de (re)dynamisation et repérage s’inscrivant dans un projet personnel évolutif

NOMBRE DE PERSONNES HANDICAPEES

Section d’évaluation 11 personnes, 100% troubles psychiques, Notification CDAPH requise

ESAT : 90 personnes dont 35% mi-temps

EA : 60 personnes dont environ 10% mi-temps

DESCRIPTION DETAILLEE DU DISPOSITIF

Formation /sensibilisation du personnel

Personnel formé, importance du réseau handicap psychique (RéHPsy) qui assure régulièrement des stages de formation pour les professionnels

 

Valorisation des compétences de la Personne Handicapée (PH)

Section d’évaluation : stage de 8 semaines à raison de 27h/semaine sur des postes d’atelier.

Ces 8 semaines sont un temps dévolu à l’évaluation des compétences de la personne par une mise en situation.

Un bilan final est fait avec le stagiaire. Il est concrétisé par un document de synthèse.

Ce bilan établit des préconisations pour la suite à donner au projet professionnel : ESAT, EA, ou à l’issue du stage, l’équipe conseillera à la personne d’aller vers un temps de formation (par exemple dans un des foyers de réadaptation sociale et professionnelle du département COTAGON ou FOYER ALHPI).

Ce bilan peut également permettre d’orienter la personne selon son souhait vers le travail en milieu ordinaire via Ohé Raisonnance (=cap emploi) ou vers Messidor

 

Ces préconisations sont envoyées à la CDAPH qui généralement approuve les conclusions.

 

Parfois un deuxième stage est requis pour donner du temps à la personne. Ce stage peut se faire en s’appuyant sur différents partenaires : le CMP, le centre de réhabilitation et/ou le Réseau handicap psychique, en fonction des difficultés rencontrées par la personne, exemple: réentraînement à se lever.

 

Dans cette structure, il y a également un atelier intermédiaire, (durée max de 1 an à mi-temps et à condition que la personne ait moins de 45 ans), l’objectif étant une reprise progressive d’une activité professionnelle. Ce dispositif peut être mis en place si la personne a une stabilité insuffisante.

Cette prise en charge se fera avec une période d’essai de 3 mois. Ce dispositif est adapté pour une personne qui peut entrer dans l’ESAT moyennant une remobilisation au travail renforcée et un temps de réhabilitation sociale aménagée.

 

Adaptation du temps de travail de la Personne handicapée :

Section d’évaluation : 8 semaines à raison de 27h/semaine

ESAT : Temps de travail toujours adapté à la personne, 35% des personnes sont à mi-temps, avec temps de repos, ou de soins ou de gestion de son logement,

EA : 10% de mi- temps seulement, les personnes doivent répondre à un rythme plus soutenu – problème de l’enjeu économique, le poste est payé par l’entreprise.

 

Prise en compte de la variabilité de l’état de la PH

Section d’évaluation : la personne est très encadrée mais doit tenir le rythme des 8 semaines pour une réelle évaluation.

ESAT : arrêt maladie, parfois décompensation, la personne retourne aux soins, garde son salaire et revient.

…mais les arrêts maladie longs (plusieurs mois) sont un problème pour la personne (perte des savoirs) et pour la structure (poste bloqué sans pouvoir être affecté à un autre PH).

EA : prise en compte de la variabilité beaucoup plus difficile étant donné les contraintes de production.

 

Aménagements du poste de travail et du service

Durant l’évaluation et en ESAT, il y a aménagement du temps et du poste par exemple en mettant en place une l’alternance de travaux fins avec des travaux plus simples demandant moins de concentration. Il est possible de changer de poste si l’état de la personne n’est plus en adéquation avec la tâche attendue. Idem si la personne se sent persécutée dans l’environnement avec ses collègues.

 

Accompagnement en interne de la PH

En section d’évaluation : accompagnement renforcé avec 2 éducateurs techniques pour 11 personnes, une AS, une psychologue et un responsable de service

 

Accompagnement en externe de la PH

En ESAT : activités de soutien (groupe de loisirs, groupe de sports, activités encadrées par éducateur spécialisé) proposées

Il est noté l’importance de ces temps pour créer et maintenir une vie d’équipe.

AVIS DES PROFESSIONNELS

positifs

ils ont pointé les difficultés inhérentes à la maladie

et les problèmes de délai entre notification et la disponibilité de place libre

AVIS DES BENEFICIAIRES

positifs

ils ont pointés les difficultés inhérentes à la maladie, surtout la fatigabilité

et les problèmes de délai entre la notification et disponibilité de place libre

LIMITES

Faut-il garder la personne en cas d’arrêts maladie répétés ?

Comment envisager avec elle, une sortie de l’ESAT ?