Association Ensemble – 54

DATE DE PUBLICATION

2017

TYPE

Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD)

NOM

Association Ensemble – (54)
Siège : 1 rue du Dr Archambault 54521 LAXOU
Contact : Tel : 03 83 92 50 20 / 06 43 79 18 20

LOCALISATION

Meurthe et Moselle
Grand NANCY – Toul – Pont à Mousson – Saint Nicolas de Port

OBJECTIFS

  • Permettre aux personnes accueillies d’accéder et/ou de se maintenir dans leur logement dans de bonnes conditions de vie.
  • Co-construire avec les personnes un accompagnement personnalisé visant à renforcer leurs capacités d’agir et leur autonomie dans la vie quotidienne.
  • Lutter contre l’isolement relationnel, soutenir et développer les habilités sociales.

ORIGINE DU DISPOSITIF

Suite à la mise en place du dispositif « appartements associatifs » de l’association, le constat a été fait que le maintien dans un logement nécessite, pour beaucoup de personnes vivant avec des troubles psychiques, un soutien au quotidien et un accompagnement des personnes dans la Cité. D’où la création du SAAD.

DATE DE MISE EN OEUVRE

Association créée en 1981 au départ pour organiser l’activité de loisirs des patients de l’hôpital.
Association qui a évolué par étapes pour se consacrer à l’accès au logement, à l’accompagnement dans le logement, à la reprise et au maintien des liens sociaux et d’entraide, à une meilleure gestion de sa santé.
Pour le SAAD, en 2007, agrément du Conseil Départemental 54 pour ce service, permettant d’assurer un accompagnement à la vie quotidienne et sociale aux personnes, dans le cadre de la mise en oeuvre de leur plan de compensation attribué par la MDPH.

PROFESSIONNELS IMPLIQUES

L’association compte au total 40 salariés.
Pour le SAAD, 17 salariés (16 ETP) sont impliqués soit :
– 1 coordonnatrice
– 16 Accompagnateurs médico-sociaux

PUBLIC VISE

Personnes majeures en situation de handicap psychique, stabilisées et suivies par un service de soins, qui ont besoin d’un accompagnement dans la réalisation des actes de la vie quotidienne et sociale. Elles doivent bénéficier d’une Prestation de Compensation du Handicap (PCH).

CAPACITE D'ACCUEIL

Environ 50 personnes :
20 personnes sur le SAAD Collectif
4 personnes sur le SAAD de la Maison l’En-vie
26 personnes en prestations individuelles.
A noter : les prestations individuelles sont en très forte augmentation ces dernières années.

DESCRIPTIF DU DISPOSITIF

Trois niveaux d’intervention :

  • Le « SAAD collectif » : Il s’agit d’un partenariat avec l’équipe de réhabilitation ambulatoire (ERA) du Pôle du Grand Nancy du Centre Psychothérapique de Nancy qui va intervenir au domicile des personnes logées en appartements collectifs, ceci pour une veille au titre des soins Le SAAD va intervenir pour l’accompagnement au quotidien.
  • Le SAAD de la Maison L’En-Vie de Rosières aux Salines : en partenariat avec l’Association des Traumatisés Crâniens et Cérébro-Lésés (AFTC) de Lorraine pour 4 sous-locataires d’un logement collectif accompagné à long terme avec stimulation pour les gestes de la vie quotidienne, l’entretien personnel et celui du cadre de vie.
  • Les prestations SAAD individuelles pour les personnes vivant en logement individuel ou en résidence –accueil.

Le service est autorisé, avec l’accord de la personne, à percevoir directement la PCH
L’accompagnement se traduit par une aide, une stimulation dans les actes de la vie quotidienne, (hygiène personnelle et du logement, alimentation) veille sur la prise des traitements, aide aux démarches administratives, aux activités de la vie sociale et relationnelle (voisinage, famille, amis, loisirs et activités dans la cité) en fonction du plan d’accompagnement personnalisé de la personne et des heures d’intervention attribuées dans le cadre de la PCH aide humaine.

FINANCEMENT

PCH en service prestataire. Le tarif horaire de l’intervention est renégocié chaque année avec le Conseil Départemental

POINTS DE VIGILANCE

Le service fonctionne uniquement par le financement de la PCH.

EVALUATION

Conformément à la loi de 2002, l’évaluation interne et externe du service est réalisée régulièrement (respectivement, tous les 5 et 7 ans).
En outre, réalisation d’une évaluation régulière et annuelle auprès des bénéficiaires par des temps de réunion collectifs et des entretiens individuels afin de mesurer leur satisfaction du service et son impact sur le développement (ou le maintien) de leur bien-être et de leur autonomie.

REPRODUCTIBILITE

Aisée. Le dispositif nécessite toutefois une autorisation du Conseil Départemental

LE POINT DE VUE DE L'UNAFAM

Pour certaines personnes vivant avec des troubles psychiques sévères, il est indispensable de prévoir un accompagnement pour se maintenir dans un logement.
Les SAAD sont une formule d’accompagnement souple et efficace.
Malheureusement, les financements dépendent de l’attribution ou pas aux personnes de la PCH aide humaine. Lorsqu’elle est attribuée, la PCH permet d’assurer la surveillance et la stimulation nécessaires à l’étayage des actes de la vie quotidienne.
Les MDPH n’ont pas toutes la même interprétation des textes règlementaires qui fondent la PCH.
L’UNAFAM demande une révision et une clarification des textes en cause.