Association ATYPICK

DATE DE PUBLICATION

2016

TYPE

Atelier de réentrainement au travail et de formation

NOM

Association ATYPICK

LOCALISATION

1 rue Jean Coquelin 35200 Rennes tél : 0651851110

ACTEURS

Un chef de projet
0,80 ETP

DATE DE MISE EN OEUVRE

16 décembre 2013, suite à une expérimentation positive en 2012-2013

CIBLE / OBJECTIFS

Proposer à des personnes en situation d’handicap psychique, qui disposent de compétences dans le domaine des nouvelles technologies de la communication, de dépasser l’action pour soi (construire et alimenter « son »
blog) à une production pour d’autres, concevoir un site en réponse aux besoins d’un tiers : d’entrer dans une démarche de professionnalisation.
Une pédagogie à l’interface de la pédagogie non directive – coaching pédagogique et la pédagogie de l’implication avec pour objectif :
– le rétablissement de la personne
– le renforcement de sa participation sociale
– le développement de ses savoirs
– l’ouverture sur l’extérieur
– l’inclusion socioprofessionnelle

NOMBRE DE PERSONNES HANDICAPEES

100 personnes handicapées ayant des troubles psychiques pour l’atelier NTIC
15 personnes handicapées ayant des troubles psychiques sévères pour l’atelier Site web

DESCRIPTION DETAILLEE DU DISPOSITIF

Le projet ATYPICK avait pour objectif de vérifier l’hypothèse suivante : « Pour certaines de ces personnes l’acquisition de compétences en matière des technologies de l’information et de la communication peut non seulement favoriser leur développement personnel, contribuer à leur rétablissement et à leur (ré) inscription dans le lien social mais au-delà pour certains l’usage des compétences ainsi développées pourraient déboucher sur une production économique inscrite dans le registre de l’emploi. ».
Suite au succès, l’association ATYPICK a pour objet l’usage du numérique comme levier d’inclusion pour des personnes atteintes dans leur santé mentale et développe toutes actions concourant à cette finalité ; elle propose notamment :
– des espaces/temps sécurisant pour l’initiation et l’usage du numérique
– des formations adaptées : initiation, perfectionnement et professionnalisation.
– des services de production d’applications web et de communication.
La durée de participation au sein de l’association est libre.
Les personnes sont accueillies dans deux ateliers différents.
Atelier initiation aux NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication)
– Les personnes s’initient aux NTIC dans le cadre d’atelier loisir proposé par des structures médicosociales (GEM, SAVS…).
– Cette initiation peut déboucher sur un désir d’augmenter son niveau de compétence par la formation.
– En s’appuyant sur ces nouveaux acquis et par une pratique à finalité personnelle (conception de blog…), la personne développe un niveau d’aptitude qui lui permet d’envisager une production de type professionnel et/ou de transmettre ses savoir-faire auprès des personnes à initier.
– Une centaine de personnes passent chaque année, allant d’une participation d’une journée à plusieurs
mois.

Atelier production de site Web
– Comment passer d’une logique de loisir à une logique de production ?
– Que peut-on produire qui ait une valeur économique ? Pour quel client ? Dans quel espace de contrainte (temps) ?
– Quels sont les moyens nécessaires (humains, financiers, juridiques, économiques) ?
– Quelle forme juridique pour la structure ?
– Comment mettre en place un dispositif qui intègre les trois dimensions loisir, formation, entreprise pour créer une dynamique d’inclusion ?
– Deux personnes ont quitté l’association (raison de santé et trouvé un emploi en dehors des NTIC) mais deux autres sont entrées.

Résultats de l’évaluation (faite au cours de l’année 2013)
Le projet ATYPICK a un effet positif sur l’acquisition de nouvelles compétences, la mobilisation de connaissances et sur l’ensemble des variables psychosociales (estime de soi, image de soi, confiance en soi).
En termes de « chiffre », 1/3 retournent au soin médical, 1/3 restent à l’atelier, 1/3 vont vers formations ou travaillent.

Pour l’ensemble des membres, ATYPICK a permis :
– une évolution positive de leurs compétences techniques, même pour ceux qui déclaraient avoir déjà un bon niveau et/ou une formation initiale dans le domaine des TIC. Meilleure maîtrise des outils, meilleure mobilisation et mise en pratique des savoirs, et l’acquisition de compétences techniques
– l’acquisition de réelles habiletés décisionnelles qui peuvent se traduire par une plus grande capacité à choisir une réponse appropriée (observation lors des réunions et lors du travail individuel de création).
– Par ailleurs, il ressort de l’entretien collectif que ces compétences sociales sont stimulées par l’environnement, le groupe et le chef de projet.
Il s’agit de redonner une position SOCIALE plus qu’une recherche d’emploi traditionnelle sur un modèle d’autogestion où le travail des stagiaires finance et fait vivre l’association.

AVIS DES PROFESSIONNELS

L’ensemble des résultats met en saillance qu’Atypick permet à chacun des membres un véritable gain en confiance en soi.

AVIS DES BENEFICIAIRES

Au sein de ce projet, ils se sentent utiles, acquièrent une meilleure image de soi et gagnent en estime d’eux mêmes.

LIMITES

L’effet sur les compétences sociales (prendre la parole, écouter, participer à des réunions, respecter des horaires, travailler pour des clients…) est moins fort. Cela peut être expliqué par le fait que ces compétences relèvent davantage des habitudes de vie, de la personnalité et des expériences passées. Par conséquent, elles sont plus difficiles à acquérir et à mobiliser.