AFAH Germaine POINSO-CHAPUIS

DATE DE PUBLICATION

2016

TYPE

ESAT de pré-orientation – réadaptation

NOM

AFAH Association pour les Foyers et Ateliers des personnes Handicapées-Germaine POINSO-CHAPUIS

LOCALISATION

ESAT Les Caillols – 27 bd Charles Moretti – 13014 MARSEILLE
04 91 36 05 05

ACTEURS

Equipe multidisciplinaire composée d’un Responsable de production, d’un Psychiatre, d’un Psychologue clinicien et de Moniteurs techniques.

Cette Équipe peut solliciter le concours ponctuel de Médecins Psychiatre / Médecin du Travail / Médecins de Médecine de – Réadaptation / Psychologues Cliniciennes ou cognitivistes / Psychologue en charge du projet
professionnel / Neuropsychologues / Ergothérapeute / Psychomotricien / Ergonome / Orthophoniste / Chargé d’Accompagnement en entreprise

DATE DE MISE EN OEUVRE

1982

CIBLE / OBJECTIFS

Les buts de l’ESAT sont de permettre à chacun de ses usagers d’avoir une meilleure connaissance de soi et de ses capacités, afin de dépasser le handicap, de développer son autonomie, ainsi que ses stratégies de compensation, et enfin de construire un projet socioprofessionnel pour avoir sa place dans la société.

L’ESAT a pour particularité de recevoir des personnes qui ont été orientées par des entités différentes :

  • Comme tout ESAT, il reçoit des personnes reconnues travailleurs handicapées et orientées par la CDAPH, pour lesquelles les missions sont celles décrites ci-dessus,
  • Mais aussi des personnes accueillies par convention avec les secteurs psychiatriques de Marseille, hors orientation CDAPH. Pour elles, la mission plus spécifique de l’ESAT est de leur permettre à la personne de se confronter au travail, afin d’élaborer un projet d’insertion socioprofessionnelle, en accord avec les équipes médicosociales.

NOMBRE DE PERSONNES HANDICAPEES

L’ESAT accueille uniquement des personnes avec un handicap psychique.
19 personnes orientées directement par les secteurs psychiatriques de Marseille, et 20 personnes orientées par la CDAPH.

DESCRIPTION DETAILLEE DU DISPOSITIF

Les missions légèrement différentes pour les personnes orientées par la CDAPH et les personnes orientées directement par les secteurs psychiatriques impliquent des parcours qui diffèrent peu en termes d’étapes,
mais qui ont des déclinaisons propres à chacune des 2 populations.

Étapes de parcours et leurs déclinaisons en fonction de la population concernée :

1) Pré-accueil
Quand une personne pose sa candidature pour entrer à l’ESAT, elle est reçue, seule ou accompagnée, par le psychiatre et /ou le psychologue de l’ESAT.
Une visite est organisée, suivie d’un entretien où les différentes parties, y compris le candidat, échangent autour du projet.

2) Commission d’admission
La Commission d’admission de l’ESAT, composée de la Directrice, du Psychiatre et/ou du Psychologue, et du Responsable de production examine chaque candidature et décide de la pertinence, ou non, des prestations de l’ESAT en regard des besoins et du projet du candidat.
L’admission est confirmée ou infirmée par la Direction.

3) Période de découverte et d’adaptation
Au cours de cette période, le candidat découvrira et participera aux diverses activités de l’ESAT.
À partir de la grille d’observation renseignée par les moniteurs et des entretiens avec le psychiatre et/ou le psychologue, un premier bilan est établi.
Orientation par CDPAH : Si validation de la demande de séjour, Période d’essai, 6 mois, renouvelable 1 fois.
Si la poursuite d’un parcours à l’ESAT est validée le candidat intègre définitivement l’effectif.

Orientation par secteurs psy : Si validation de la demande de séjour, Stage de découverte, 15 jours, renouvelable 1 fois. Réunion de restitution avec représentant du secteur psy.
Si la poursuite d’un parcours à l’ESAT est validée, admission pour une durée maximale de 12 mois consécutifs ou non

4) Contrat de Soutien et d’Aide par le Travail
Ce contrat est présenté au Travailleur par un représentant de l’ESAT, qui lui donne toutes les explications nécessaires à sa compréhension. Le Travailleur dispose d’un temps de réflexion et peut se faire assister par la personne de son choix avant signature.

5) Projet personnalisé
Le Travailleur et son référent élaborent un projet personnalisé qui avec des activités à caractère professionnel et activités de soutien médico-social et éducatif. Ce projet est présenté au chef de service et au psychologue pour validation. Il est ensuite validé par la CDAPH et/ou par les secteurs psychiatriques.
Le parcours d’un Travailleur accueilli à l’ESAT commence systématiquement par des activités en interne, ce cadre étant contenant et rassurant.
Les tâches proposées doivent permettre de progresser tout au long de son parcours, en fonction des capacités, du comportement et des souhaits, que ce soit en interne ou dans des activités en externe, par la suite. Des allers-retours, entre activités externes et internes sont possibles lors de difficultés rencontrées (évolution de la pathologie ou des traitements…)
L’équipe est particulièrement attentive aux effets des prises en charge et à l’impact positif que l’accompagnement mis en oeuvre peut produire. Des critères d’observation et de mesure ont été définis de manière partagée avec l’ensemble des professionnels.

6) Observations et bilans
Des entretiens réguliers sont organisés entre le Travailleur et son référent, auxquels peuvent s’associer le chef de service, le psychiatre et le psychologue, le projet professionnel de la personne accueillie est actualisé sur la base des observations du (des) moniteur(s) et de ce que le Travailleur ressent et explique.
Orientation par secteurs psy : L’équipe du secteur psychiatrique est représentée

7) Bilan de fin de contrat
Ce bilan reprend l’ensemble du parcours du Travailleur pour aboutir sur un projet professionnel qui se veut réaliste et réalisable, que ce soit vers une admission en ESAT ou en Entreprise Adaptée, ou vers l’emploi direct avec l’aide de CAP EMPLOI.
Orientation par secteurs psy : L’équipe du secteur psychiatrique est représentée. Des demandes de RQTH et d’orientation idoines sont déposées à la CDAPH.
Si le constat qu’aucun projet professionnel ne peut être envisagé pour l’instant, l’équipe du secteur psychiatrique reprend le relais
Les ateliers proposent des tâches à caractère essentiellement manuel (conditionnement, montages, production, magasinage, entretien d’espaces verts…). Elles sont suffisamment variées pour présenter des niveaux de difficulté différents, et s’adapter ainsi aux capacités de chaque Travailleur.
Ces capacités sont évaluées au travers d’une grille d’observation qui couvre plusieurs dimensions :
– Capacités liées à l’exécution des tâches professionnelles
– Capacités psycho-sociales liées au travail de manière globale

AVIS DES PROFESSIONNELS

Le système d’entrée directe souple et adaptée à chaque usager est très apprécié par les partenaires des secteurs psychiatriques.

AVIS DES BENEFICIAIRES

Pouvoir se confronter aux réalités du travail sans passer par des démarches administratives souvent lourdes.

LIMITES

L’ESAT reçoit 39 usagers et pour répondre aux nombreuses demandes des secteurs psychiatriques, il devrait augmenter sa capacité d’accueil.