Équipe mobile d’intervention dans des appartements collectifs

DOMAINE

Réhabilitation par le logement

CIBLE / INDICATION

Malades, à la sortie de l’hospitalisation, pour les préparer à l’autonomie et à la prise en charge de leurs soins

OBJECTIFS DU DISPOSITIF

Approche de réhabilitation psychosociale par le logement

Organisation pour éviter les ruptures de soins et permettre à la personne de reprendre « pied » dans sa propre vie.

Partant du projet d’avoir son propre logement, favoriser le développement des compétences des malades dans un objectif d’autonomisation et d’insertion.

DESCRIPTION DE LA PRATIQUE

Appartements loués par le Centre hospitalier Alpes Isère CHAI à des particuliers :

  • meublés et entretenus par l’hôpital
  • sous location aux usagers (ce qui permet d’obtenir l’APL)
  • 3 à 4 personnes par appartement

Il existe une «solidarité» entre les colocataires qui partagent les taches communes : faire les menus, préparer la nourriture, partager les repas, faire le ménage des parties communes, organiser des sorties communes 1 weekend/mois…

Suivi médical :

  • Travail sur vie quotidienne avec les 3 ou 4 colocataires par un infirmier (2h/semaine)
  • Groupe de paroles avec les colocataires animé par 1 psychologue + 1 infirmier (1h/semaine)
  • Suivi à l’hôpital de jour d’une activité collective obligatoire (piscine, cuisine…)
  • Suivi en CMP selon un rythme « standard » (avec infirmier référent et le psychiatre)

Un usager peut être réhospitalisé, sans perdre son logement, si l’équipe médicale prescrit une hospitalisation transitoire

La durée théorique de l’hébergement est de 3 ans, mais il peut être prolongé

Etape suivante : passage dans des appartements diffus et les patients sont encore suivis par l’équipe du CHAI, pour faciliter cette transition

ACTEURS ET TEMPS PROFESSIONNEL

Psychiatre – infirmier – psychologue
Sur place cela représente 5 h par semaine de temps salarié pour un pool de 3 à 4 usagers

AVIS DES BÉNÉFICIAIRES

Pas d’isolement pour les patients
Action bénéfique de «pair aidant» entre les patients de la colocation

DONNÉES QUANTITATIVES

15 places

LIEN AVEC LES AIDANTS

Parallèlement à ce dispositif, les parents sont invités à suivre un groupe de « paroles », 1 fois par mois avec un psychologue, une infirmière, une assistante sociale

 

DIFFICULTÉS ET PROBLÉMATIQUES

L’usager doit être en capacité de vivre une vie collective avec ses avantages et ses contraintes

LIEU DE SOIN ETABLISSEMENT DE RATTACHEMENT

Centre hospitalier Alpes Isère (CHAI) Structure intersectorielle

TERRITOIRE CONCERNÉ

Département de l’Isère

DATE DE MISE EN ŒUVRE

Depuis quelques années