Équipe mobile adolescents InterFas

CIBLE / INDICATION

Double approche :

  • Jeunes : Soins de premiers recours en direction de ceux qui ne parviennent pas à accéder aux soins
  • Professionnels : Soutien à ceux qui suivent des jeunes en grande difficulté

OBJECTIFS DU DISPOSITIF

Toucher les ADOLESCENTS qui sont le plus en difficulté, sans aucun suivi :

  • Jeunes qui restent chez eux en repli (difficultés psychiques, scolaire, sociale),
  • Jeunes qui posent des actes suicidaires,
  • Jeunes qui fuguent ou qui par leurs actes mettent en difficulté tous les projets

DESCRIPTION DE LA PRATIQUE

Évaluer, analyser les difficultés, et proposer une orientation adaptée, vers une aide  spécifique à chaque

Évaluer, analyser les difficultés, et proposer une orientation adaptée, vers une aide  spécifique à chaquesituation

Intervention au domicile des adolescents en difficulté psychique qui ne parviennent pas à accéder à un soin, ainsi que ceux qui ont fait une tentative de suicide (sans évaluation psychologique)

Accueil dans un hôpital de jour, court séjour (1 mois en moyenne), qui propose un soutien intensif et peut être une alternative à l’hospitalisation complète – lieu intermédiaire pour travailler l’orientation vers un soin

Suivis indirects auprès de professionnels qui suivent un adolescent en grande difficulté psychique. C’est un travail indirect pour aider à ajuster les projets en fonction des difficultés psychiques des adolescents dont ils ont la charge et qui les aident à «tenir».

  • L’équipe n’attend pas une demande explicite ou directe de la part du jeune.
  • Il suffit qu’il y ait une demande d’une personne de l’entourage, d’un éducateur, d’un médecin généraliste, d’un professionnel du social ou famille et que cette demande soit fiable.
  • L’équipe recherche s’il y a une personne ressource dans l’entourage du jeune, personne en qui le jeune ait confiance

Interventions limitées dans le temps avec pour objectif un relais avec une autre équipe de soin ou d’aide éducative (transmission du dossier et/ou éventuelles informations avec l’accord des patients et des familles).

ACTEURS ET TEMPS PROFESSIONNEL

Équipe pluridisciplinaire détachée du CHAI (Psychiatre, psychologues, infirmiers, éducateur, assistante sociale, secrétaire)
Intervention en binôme

AVIS DES BÉNÉFICIAIRES

Les professionnels soutenus par InterFas sont très satisfaits

DONNÉES QUANTITATIVES

La file active pour 2014 est de 86 situations traitées (progression d’à peu près 30 % par rapport à 2013, la 1ère année.)

Nombre de situations ayant abouti à une ou plusieurs rencontres avec l’adolescent : 47 (entre 1 et 10 rencontres)

Autres situations n’ayant pas abouti à une rencontre avec l’adolescent :

  • par refus du jeune : 5
  • par refus des parents : 6
  • par réorientations après un travail avec l’entourage familial, social, éducatif ou médical (hospitalisations, accès à un soin sans nécessité de rencontre…)

Parmi les adolescents rencontrés par l’Equipe mobile, 12 ont été pris en charge plus spécifiquement sur l’Accueil de Jour sur une durée moyenne de 7 semaines et demie.

LIEN AVEC LES AIDANTS

La demande des familles est prise en compte
Il faut noter que la personne en qui jeune a confiance est peu souvent l’un de ses parents

 

DIFFICULTÉS ET PROBLÉMATIQUES

De par la lourdeur des difficultés psychologique et sociale, la durée de prise en charge est importante
Par le délai pour obtenir un RV dans certains CMP, les relais avec la psychiatrie sont difficiles à mettre en place, alors qu’il y a adhésion du jeune et de sa famille

LIEU DE SOIN ETABLISSEMENT DE RATTACHEMENT

Inscrit dans le projet d’établissement du Centre Hospitalier Alpes-Isère (CHAI)
Maison des adolescents à Grenoble (MDA) reçoit les appels et InterFas rappelle (locaux distincts)
Intervention à domicile, dans un lieu neutre ou dans un bureau mobile (véhicule aménagé)

TERRITOIRE CONCERNÉ

Sud-Isère (territoire du Centre Hospitalier Alpes Isère)

DATE DE MISE EN ŒUVRE

Depuis 2013 – Inscrit dans le projet d’établissement du CHAI