EQUIPAD : Entourage quotidien par une unité d’intervention de psychiatrie pluridisciplinaire à domicile

DOMAINE

Mode de prise en charge psychiatrique par l’ «  ALLER VERS » pour des personnes en rupture de soin psychiatrique ou qui vont mal

Alternative à l’hospitalisation : aller au-devant des malades pour ne pas les retrouver aux urgences, calmer la crise en restant intégré dans la cité.

CIBLE / INDICATION

Ce mode de soins à domicile s’adresse à tout patient âgé de plus de 18 ans en souffrance psychique aiguë (en crise) et résidant à Nantes ; des jeunes entre 16 et 18 ans ont aussi été pris en charge par EQUIPAD

 

  • Les soins sont une alternative à l’hospitalisation à temps complet en amont ou en aval
  • Ils peuvent préparer une hospitalisation ou raccourcir une durée d’hospitalisation par des soins à domicile
  • Ils peuvent être une aide au diagnostic

Les contre- indications sont :

  • la prise en charge d’un syndrome démentiel
  • les patients présentant un risque suicidaire majeur ou un risque d’hétéro agressivité
  • un logement insalubre
  • les sevrages, dans le cas où l’abus de toxique empêche le soin

Les soins dispensés répondent aux critères :

  • de coordination des intervenants
  • de la fréquence des interventions
  • de pluridisciplinarité
  • de développement du réseau

DESCRIPTION DE LA PRATIQUE

Accès : Un patient ne peut accéder directement à ce service, un professionnel de santé doit l’orienter (médecin traitant, psychiatre libéral ou d’établissement public, CMP).

Ce professionnel remplit une fiche de renseignements cliniques.

Une réunion pluridisciplinaire examine la fiche qui conduit à une consultation d’évaluation qui valide ou non la prise en charge par Equipad.

 

Les soins se déroulent au domicile en dehors de la structure d’hospitalisation à temps complet

 

– La durée maximum de soins à domicile est de 21 jours, renouvelable une fois

– Les patients ne peuvent pas être admis plus de trois fois dans l’année

 

  • Le patient doit être consentant aux soins et vivre dans un environnement  salubre
  • La présence d’un aidant familial comme partenaire de soins est recommandée
  •  Les patients en programme de soins peuvent être admis

 

– Une (ou 2) infirmière passe entre une à deux fois par jour au domicile.

– Un à deux entretiens médicaux est programmé par semaine.

 

La première semaine permet l’évaluation clinique et la mise en place d’un projet thérapeutique.

Les équipes soignantes et sociales font aussi un travail de liaison avec les partenaires médicaux, sociaux et infirmiers habituels du patient.

Ce dispositif fonctionne du lundi au vendredi de 8 h 30 à 18 h et les week-ends/jours fériés de 9h à 16 h 30.

Prise en charge différente de l’ HAD, pas les mêmes indications, pas les mêmes horaires, laisse plus d’autonomie au patient (ex. gestion du traitement)

ACTEURS ET TEMPS PROFESSIONNEL

Equipe de 10 personnes : 1 psychiatre chef de secteur, 1 psychiatre coordonnateur, 1 cadre de santé référent, 1 psychologue, 1 assistante sociale, 1 secrétaire médicale et 4 infirmières.

  • 4 ETP infirmiers (qui ont postulé à ce poste, volontaires)
  • 0,5 psychiatre
  • 0,5 psychologue
  • 0.25 secrétaire médicale
  • 0,25 assistante sociale

AVIS DES BÉNÉFICIAIRES

Sentiment que le personnel soignant est entièrement à leur disposition lors de leur visite alors que ce n’est pas toujours le cas à l’hôpital

Possibilité de garder ses activités (scolaires ou professionnelles) et sa vie de famille

AVIS DES PROFESSIONNELS

Satisfaction des professionnels malgré la difficulté de ne pas savoir ce à quoi ils vont avoir à faire face dans certaines situations

 

Intérêt d’une clinique différente dans le milieu du patient

 

Constatation que les symptômes cliniques évoluent très vite (dans le rétablissement comme l’aggravation)

 

EQUIPAD permet :

  • Pour les patients jeunes, d’éviter la chronicisation et la désocialisation
  • Pour patients adultes, de les redynamiser
  • Pour des patients âgés, de soutenir un retour à domicile difficile

DONNÉES QUANTITATIVES

6 places sont réservées à ces malades :

  • 63 patients ont été pris en charge en 2014
  • 104 demandes ont été formulées en 2014

Raisons du rejet des candidatures : erreur d’orientation, manque de place, refus du patient ou de sa famille

COÛT

360 000 euros financés par l’ARS et le CHU
Soit un coût / patient en 2014 de 5 714 €

LIEN AVEC LES AIDANTS

La présence d’un aidant familial comme partenaire de soins est recommandée

 

Les familles participent à des entretiens familiaux avec le patient pendant ou après la prise en charge

 

La famille est souvent présente au premier entretien d’évaluation

DIFFICULTÉS ET PROBLÉMATIQUES

Petit nombre de patients concernés
Pratique récente

LIEU DE SOIN ETABLISSEMENT DE RATTACHEMENT

Pôle de psychiatrie 5 – Hôpital St Jacques – CHU de Nantes – 85 rue St Jacques à Nantes
Contact Equipad : Centre d’accompagnement et de soins ambulatoires (Casa) Brunelière

10 rue Charles-Brunellière – 44000 Nantes – Tél. 02.28.02.05.02

TERRITOIRE CONCERNÉ

Territoire de Nantes élargi à sa proche périphérie

DATE DE MISE EN ŒUVRE

Expérimentation au cours de l’’année 2014
L’ARS des Pays de la Loire a validé et reconduit le projet