Dispositif de Prestations Spécifiques de Psychothérapie : PSP

DOMAINE

Psychothérapie pour des patients relevant de soins psychiatriques (Lien ville/ Hôpital)

CIBLE / INDICATION

Tout patient des Yvelines Sud reçu dans l’un des Dispositifs de Soins Partagés (DSP) du RPSM 78, ou dans un Centre Médico-Psychologique (CMP) des Yvelines Sud, ou dans les Centres Expert de Versailles ou suivi en libéral par un psychiatre ou un psychologue, peut potentiellement bénéficier de Prestations Spécifiques de Psychothérapie

OBJECTIFS DU DISPOSITIF

Permettre à des patients présentant un trouble mental ou une souffrance psychique avérée ne relevant pas d’un suivi psychothérapique dans un CMP de psychiatrie, et dont les moyens ne permettent pas de prendre en charge eux-mêmes le coût financier de ces soins, de pouvoir accéder à des soins psychothérapiques assurés par des psychologues libéraux

Développer une culture de travail partenarial entre différents professionnels du soin du réseau RPSM et de constituer une expérience de modalité de prises en charge concertées

Développer un travail de réflexion et d’évaluation sur les critères d’indication des psychothérapies et sur les modalités d’adressage

 

DESCRIPTION DE LA PRATIQUE

Rôle de la « Commission d’Attribution des PSP » : Rôle de la « Commission d’Attribution des PSP » :

  • Elle regroupe des acteurs aux champs de compétence et de pratique professionnelles différents et impliqués dans le dispositif PSP
  • Elle réunit les psychiatres, les psychologues, et les infirmiers des équipes des DSP, le psychiatre responsable de la commission mais aussi un médecin généraliste référent et au moins un psychologue libéral qui participe au dispositif
  • Elle renforce le travail partenarial entre les équipes des DSP, les médecins généralistes et les psychologues libéraux, et permet un débat autour de la question de l’indication (critères d’indication) de psychothérapie avec PSP et de l’adressage.

Dans la pratique, comment en bénéficier ?

Quelques soit le praticien ou le dispositif de soin requérant un suivi de psychothérapie pour un patient le dossier est soumis à l’avis de la Commission d’Attribution :

  • A l’issue de cette Commission d’Attribution des PSP, le compte-rendu de la décision, des critères d’indication de PSP et de l’adressage sont consignés par le psychiatre référent des PSP dans le dossierPSP du patient.
  • Lors de la (des) consultation(s) suivante(s), le patient est informé de laossibilité de bénéficier de la prestation spécifique de psychothérapie et de ses modalités. Il lui est donné un ou plusieurs nom(s) de psychologue(s) partenaires du dispositif.
  • Le patient prend rendez-vous avec le psychologue partenaire et décide avec lui du cadre de la psychothérapie, des conditions financières et de son déroulement.

Modalités financières :

La prestation spécifique est rémunérée sur une base déterminée annuellement par l’ARS.

A partir de cette somme, la contribution éventuelle du patient est négociée avec le psychologue, le différentiel étant pris en charge par le RPSM 78.

Les patients concernés pourront bénéficier de cette dérogation tarifaire au maximum sur une durée de 3 ans

 

Dossier PSP partagé :

Le dossier PSP du patient comporte le compte-rendu de la Commission d’Attribution concernant les critères d’indication en psychothérapie avec PSP, l’adressage en psychothérapie mais aussi l’évolution clinique du patient à partir des critères d’indication de psychothérapie initiaux. Ce dossier PSP est accessible au psychologue et aumédecin généraliste du patient, à leur demande, et avec l’accord préalable du patient.

 

Evaluation :

Le patient est revu annuellement pour faire le point sur son évolution par le praticien initialement porteur du projet PSP. Cette évaluation se fait après avoir pris contact avec le psychothérapeute pour s’informer du déroulement de la thérapie, ces échanges se limitant toujours aux informations techniques utiles à la connaissance du déroulement de la psychothérapie. Cette évaluation est consignée dans le dossier PSP du patient.

ACTEURS ET TEMPS PROFESSIONNEL

Les psychologues-psychothérapeutes qui participent au dispositif signent une lettre attestant de leur accord

Les psychologues-psychothérapeutes qui participent au dispositif signent une lettre attestant de leur accord avec le protocole défini et une charte spécifiant les termes de leur engagement. Ils sont également reçus par les responsables des PSP dans le RPSM Différents professionnels du soin du réseau RPSM et différents professionnels du soin libéraux(généralistes, psychiatres, infirmiers, psychologues)

DONNÉES QUANTITATIVES

Activité PSP 2013

  • Nb de patients traités : 30
  • Nb de séances réalisées : 1 091
  • Nb de psychothérapeutes actifs : 12
  • Nb moyen de séances / patient : 36

COÛT

Pour le RPSM 78 :

Honoraires des psychologues : 80 000 € (sur la base de 50 € / séance)
Selon la participation négociée du patient, le RPSM financera de 35 à 49 €

AVIS DE L’UNAFAM

Dispositif qui permet à des patients de bénéficier, au moindre coût de soins de psychothérapie, en dehors de l’hôpital Collaboration innovante, autour du patient, de professionnels du soin venant de milieu différent

LIEU DE SOIN ETABLISSEMENT DE RATTACHEMENT

Centre hospitalier de Versailles et Centre hospitalier de Charcot

TERRITOIRE CONCERNÉ

Yvelines Sud

DATE DE MISE EN ŒUVRE

Pratique existant depuis 2008